Aventurière Accidentelle

by Danielle Hebert

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $7 CAD  or more

     

  • Full Digital Discography

    Get all 4 Danielle Hebert releases available on Bandcamp and save 30%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of Beat it to Pieces, Aventurière Accidentelle, the Alien Suite, and 50/50. , and , .

    Purchasable with gift card

      $21 CAD or more (30% OFF)

     

1.
Dites Moi 03:49
 Dites-Moi Les mêmes matins Les mêmes voisins Les mêmes mots, bonjour, bonsoir Les mêmes murs en carton Les mêmes marques de savon Le même manque de détermination La même, même, même, même, même, même petite vie Les mêmes visages Les mêmes messages Les mêmes crises à la télévision La même voiture d’occasion Le même manque de pognon Les mêmes rêves de voyages au bout du monde La même, même, même, même, même, même petite vie Dites-moi, Dites-moi, Combien de temps il me faudra Pour m’affranchir, m’émanciper Dites-moi, Dites-moi Qu’un jour bientôt je partirai Bourlinguer les sept mers Piloter un Boeing Rouler à 100 milles à l’heure Aimer sans toutes, toutes, toutes les questions Enfourcher un centaure Rencontrer Superman Et comprendre le monde des hommes d’affaires La petite vie, les jours gris qui se suivent et se ressemblent C’est le temps qui passe tout ce temps et pourtant y’en n'a jamais assez . Ma petite vie, petit cornichon mariné dans un bocal Mason Et quand il fait ‘pop’ les gens désapprouvent, réprouvent, vitupèrent Ma petite vie, petite gêne, d’être, d’exister de créer Dites-moi, Dites-moi, Paroles & musique : © Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés
2.
Zee 03:11
3.
4.
Que de Regrets… J’ai peur c’est l’orage Tout tremble et tout vibre Il fait noir en plein jour, en plein ciel A trente mille pieds d’altitude J’ai peur moi qui croyais Partir pour l’aventure Et l’on prie et l’on crie Mon étoile m’a quittée Que de regrets, Que de moments perdus Que de regrets Un soupir, un sanglot, gorge dans un étau Que de regrets On m’avait dit de vivre au présent Que de regrets Des enfants que l’on n’aura jamais Que de regrets Ces amours passés sous silence Que de regrets Le soleil, la lune, les fleurs Que de regrets A qui on aurait du dire je t’aime Que de regrets De toujours se sentir si coupable Que de regrets Quand la fin semble si manifeste Que de regrets... Est-ce la fin, ce terrible destin? Elle tombe, tombe Est-ce la fin ce revers si soudain ? Elle tourne, tourne Est-ce la fin, ce plongeon inhumain? Elle plonge, plonge Est-ce la fin, parmi les blancs requins? Elle nage, nage Et soudain les prairies matraquées par la pluie Disparaissent comme si par les flots envahies Mais qu’est devenu ce monde que l’on croyait conquis Mais que vaudra sa vie ? Quelle sera sa fortune ? Paroles & musique : © 2004 Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés
5.
Tourne 04:42
Tourne Tourne, tourne, tourne J’ai le corps qui tourne Tourne, tourne, tourne J’ai l’âme qui tourne sans fin Et ces bleus de cérule J’en perds la tête Tourne et tourne En cette osmose sublime je tourne Tourne et tourne En voltes sous-marines je tourne Armadas cristallines J’en perds la tête J’en perds la tête Outre monde, outremer Galope hippocampe mène-moi Au propylée de Neptune Venez céphalopodes Escorter cette sirène Au prétoire de Neptune Et ces astres de mer Qui dansent, dansent, dansent Me font perdre la raison Étourdie par ce bal Mon naufrage s’achève Et je vois, oui, oui je vois son visage Et je tourne, et je tourne, et je tourne Et je m’évanouis Mes yeux dans les yeux de Neptune Paroles & musique : © 2004 Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés
6.
7.
Trois Fois Passera Trois fois passera la dernière, la dernière Trois fois passera la dernière y restera 3 jours à courir 3 jours à me cacher Des hommes, des Dieux, des animaux Des chemins trop faciles qui ne mènent nulle part Jai perdu un soulier J’ai déchiré ma robe J’ai rien n’eu à manger Mais surtout tout à gagner Trois fois passera la dernière Trois fois non, non, non passera La dernière y restera… Je suis tombée du ciel D’un Boeing éclaté La tête la première Et tous mes rêves dedans Et pendant qu’on hurlait, faisait un dernier chapelet Là où il y avait la terre, c’est retrouvé sous l’eau Duel dans la houle, volutes marins Les sirènes se moquent de nous Les requins j’escamote Je ne comprends plus rien Y’a plus rien à comprendre... Trois fois, la dernière... Je me suis réveillée sur une plage abandonnée Mes cheveux sel et sable, ma peau un peau fripée J’ai pris un grand 'respir' Je me suis dit : ‘Bonjour’ Oh! Crabe qui va là, mais qui donc vit ici? Le crabe m’a ignoré J’ai même cru qu’il a ri Et c’est là que j’ai commencé à courir… Trois fois passera La dernière, la dernière Trois fois passera La dernière y restera… Paroles & musique : © 2004 Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés
8.
9.
Dans le Ventre de la forêt Mousse sous les pieds Arbres géants Verts bruissements Le téléphone est mort, il ne sonne plus J’ai les mains qui tremblent Le cœur que je ne sens plus Je suis immensément perdue Au milieu des fougères et de ces noirs tendres Dans le ventre de la forêt Accrochés aux brumes vaporeuses Des bribes et brins et bouts de légendes S’accolent, s’immiscent dans le creux de mon oreille Et me parlent de choses dont on dit qu’il ne faut pas croire Est-ce que je deviens folle? Dans le ventre de la forêt Mal aux pieds, égratignée, fatiguée Je tombe finalement, l’épuisement gagne Le jour s’éteint les ombres bleues s’étirent Et cette nuit naissante qui nous enveloppe Je m’affale dans la paume d’un géant Pour trouver les bras de Morphée Et doucement me bercer pour m’endormir Dans le ventre de la forêt Les songes de la nuit à l’aurore perdurent Sur ce matin de forêt, matin de mer Toi animal terrestre à la peau blême et trop fragile Quand ne sonnent plus les téléphones Éphémère est ta survivance De l’ennui à la peur tu te lance ou te dérobes Tes racines, ta nature, tu renègue ou tu ignores Les mains au visage tu pleures Dans le ventre de la forêt Alors que tu t’éveille Les géants te surveillent Qui sera-t-elle? Que décidera-t-elle? Dans l’exil choisiras-tu de vivre sans bagages ni péchés? Prendras-tu le temps d’exister, l’espace pour rêver Vivre ce conte de fée sous l’égide des géants ou… Signaleras-tu sans arrêt ce téléphone 911, 911, 911... Dans le ventre de la forêt Paroles & musique : © 2004 Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés
10.
L'Araignée 05:26
L’Araignée Les heures passent lentement Et je t’attends en tissant Les portes et les fenêtres fermées Ne laissent rien entrer Car elle est noire et hirsute Elle vous regarde la tete en bas Accrochée à ses idées Elle aime les coins moins achalandés Il est six heures il fait soir Bientôt je sais, tu vas rentrer Installée dans le boudoir L’anticipation me fait palpiter Te voila enfin arrivé Mon cœur bat à tout casser Sauras-tu un jour me regarder Et comme un homme me contenter Biographie en main Te voilà au lit De ta tête je m’approche lentement Silencieusement sur mon fil je glisse En approche finale, Je surveille ma forme Faut surtout pas manquer mon entrée Du bout de mon pied je touche ton nez… Le moment d’extase fut de courte durée Un grand râle suivit d’une claque fatale L’araignée jamais ne sut Connaître cet amour tant voulu Paroles & musique : © 2004 Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés
11.
Prospère 02:36
Monsieur Prospère Moi je veux pouvoir, puissance, richesse et réputation De grosses bagnoles, une grande maison et peut être un avion Qui s’inquiète de la pollution ? Ou bien de la destruction Pour l’argent, la domination Je n’y vois aucune restrictions Avec mes travailleurs, bûcherons et travailleurs ensemble nous couperons Tous les arbres, gros ou petits, Tout ce qui possède un tronc Rapidement en brûlant et pillant La montagne nous dépouillerons Sur la musique des scies a chaîne Nous nous enrichirons! Coupez allez coupez! Ces arbres géants Emportez leurs cadavres au moulin à papier Préparez pour les hebdos, Le papier à journaux Sans remords polluer l’air de l’eau et des rivières Moi je veux pouvoir, puissance, richesse et réputation De grosses bagnoles, une grande maison et peut être un avion Qui s’inquiète de la pollution ? Ou bien de la destruction Pour l’argent, la domination Je n’y vois aucune restriction Paroles & musique : © 2004 Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés
12.
13.
Message Elfique écrit en langue elfique du nord Araésa... Araésa... Ko... Korahé Comorho eshté va Comorho eshta vé ohà Comorho eshté ah da snéga, rhaméroshé Comorho eshta vé Ensiré baré sto belladhô Comorho eshta vé moh éh Araésa Araésa Korahé Korahé Ko Èshtiram destaregho èbè hò rhèmai Reshtiga, restaga, restina regourlada Comorho eshé barha Èshté rérhim barhdemstado radi vaeiyo élrhishto mérhaha amarhé el higo voda Comorho eshte varha Araésa ko, korahé Comcomoro estha vé coréha Kourlasta maracosa Vida lenta illé Araésa ko korahé Araésa Demdérhòm demdérhòm demdérhòm dé hò Demdérhòm demdérhòm demdérhòm dé hò Demdérhòm demdérhòm demdérhòm dé hò Araésa, Araésa Comorho eshté va Comorho eshta vé ohà Comorho eshté a da snéga, rhaméroshé Comorho eshta vé Ensiré baré sto belladhô Comorho eshta vé moha éh Araésa ko, korahé Comcomoro estha vérhoahn Araésa ko, korahé Comcomoro eshta vé Korhéan Araésa, Araésa
14.
 Vas-T'en, Reviens Oh... Comme il est beau Oh... Comme il est chaud Les images me frappent Sur mes genoux je tombe Oh... Je suis perdue Oh... Me suis-je vendue? Éparpillée sur le plancher Animal écartelé Vas-t'en... Reviens Comme je veux vivre Ne jamais faiblir Oh me répandre sur le monde Comme l'orage, comme l'orage qui gronde Oh enfourcher tes reves fous Comme des chevaux sauvages Oh... Ccomme il est loin Oh... Comme je suis folle Vas-t'en... Reviens Paroles & musique : © 2004 Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés
15.
16.
Les Mots 03:45
Les Mots Les mots, les mots, les mots à moi Les mots, les mots, les mots à moi Je voudrais dire les mots, mots à moi Les mots, les mots, les mots à moi J’ai dans la tête des mots pris, pris, prisonniers Des sons aussi si, si, silencieux Les mots, les mots, les mots à moi J’ai besoin de dire les mots, besoin pour vivre Besoin de créer les mots, mots ailés Les lier, les enfiler, les laisser aller, s'envoler Les mots, les mots, les mots à moi Toute ma passion, toutes ces chansons Les sons aussi, besoin, besoin Besoin de les laisser aller, couler, sortir, fleurir, s'envoler Mais toi, toi, laisse moi dire les mots mots à moi laisse moi, laisse moi dire les mots, mots à moi Laissez-moi dire, hurler, crier, chanter, danser Laissez-moi faire tout ce don’t J’ai la force Tout ce dont j’ai le courage, courage Les mots, les mots, les mots les mots, mots à moi les mots, les mots, les mots Paroles & musique : © 2004 Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés
17.
18.
Aventurière Accidentelle Il n’y a plus de temps Plus de boussoles Plus de règles qui tiennent Il n’y a plus de peur Plus de violence Plus de laideur qui me retiennent Aventurière accidentelle Cœur de pomme À bout de bras lancé Aventurière tu es si belle cœur qui bat à bout de rêves lançé Il n’y a plus d’excuses Plus de tourments Plus de doutes qui m’étreignent Il n’y a plus de gens Pleins de raisons raisonnables Plus personne qui me retienne Aventurière accidentelle Cœur de pomme À bout de bras lancé Aventurière tu es si belle Cœur qui bat, à bout de rêves lancé. Tu t’envoles Ouvre les yeux Trouve le cœur Sème les mots N’aie pas peur Ouvre les yeux Lève la tête Rêve tout haut N'aie pas peur. Tu t'envoles Paroles & musique : © 2004 Danielle Hebert, Dark Horse Productions, Tous droits réservés

about

Musically it is an adventure between French chanson, jazz and new music. We can imagine a song that opens its form to virtuosity and improvisation without losing its structure. The instrumentation includes: guitars, cello, violin, clarinet, trumpet, double bass, percussions and drums, electronic loops and voices. We can enjoy ingenious and daring string arrangements as well as intricate multi-parts voice counterpoint.


The production is signed by Danielle Hébert and Commodor Perry Barrett. The arrangements by Tony Wilson, François Houle and Danielle Hébert.

credits

released December 12, 2005

François Houle on clarinet, Tony Wilson on guitar, Jesse Zubot on violin, Peggy Lee and Finn Manniche on cello, Dan Jacobs on trumpet, Paul Plimley on piano, Miles Hill on basses, Dylan Van Der Schyff, Randall Stoll and Elliot Polsky on drums and percussion. The magnificent voices of the a capella group Madrigaïa from Winnipeg on "Dans le Ventre de la Forêt" and Dino Dinicolo and Terry Paton on "l'Araignée"


The project was mainly recorded in Richmond British Columbia at Danielle's studio : Dark Horse Productions. It was engineered, recorded, mixed and mastered by Commodor Perry Barrett.

license

all rights reserved

tags

about

Danielle Hebert

Danielle Hebert travels a unique path. Poetic, mysterious, generous, passionate and brave, she goes her own way allowing her fertile imagination run free.

Danielle's music is intense, compelling, a rich sonic universe that speak of adventures and travel. Her passion for the guitar is evident on all her recordings, always in search of original phrasings and musical colors.
... more

contact / help

Contact Danielle Hebert

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Danielle Hebert, you may also like: